Trouver d'autres articles
Haute_Horlogerie_quer
Manuel ou automatique: deux façons de remonter le temps

Pour démarrer, un mouvement de montre mécanique a besoin d'une source d'énergie. Cette source d'énergie est le ressort-moteur. Si certains passionnés de montres aiment être en contact avec la machine et remonter amoureusement le mouvement à la main, d'autres préfèrent les mécanismes automatiques qui font tourner la montre à l'infini uniquement grâce aux mouvements de leur poignet.

IWC Oils
Une mécanique bien huilée

Selon les tensions et les pressions auxquelles ils sont soumis, environ 50 points du mouvement sont traités avec des huiles et des graisses spécialement développées pour les montres-bracelets.

Laboratoire de test

Chez IWC Schaffhausen, chaque nouveau modèle horloger subit une série de tests éprouvants en près de cinquante étapes qui vont de l'immersion prolongée dans l'eau chaude et salée à l'enfermement dans un caisson pressurisé. Pour le futur propriétaire, ce processus garantit la fiabilité de la montre lors d'une utilisation normale mais aussi lors de tous les autres types d'utilisation.

Grande Complication Dial Explained
UN UNIVERS EN MINIATURE

Le temps fait bouger le monde. La montre IWC Portugaise Grande Complication le représente de façon subtile et magnifique en véritable moteur du changement: une machine à voyager dans le temps au cadran orné d’un globe terrestre incliné.

89800 Calibre Movement
L’ÉTERNITÉ EN CHIFFRES

Lancé en 2009, le calibre 89800 de manufacture a redéfini le concept d’affichage digital de la date. Le mécanisme à trois disques du calendrier perpétuel permet l’affichage de la date et du mois en grands chiffres assorti d’une indication plus discrète pour le cycle des années bissextiles.

Top Secret

Dans une petite ville en plein cœur de l'Angleterre, plus de 500 spécialistes développent et construisent des Silver Arrow pour l'équipe de MERCEDES AMG PETRONAS Formula One™. La quasi-intégralité des 3 200 composants sont réalisés sur mesure.

Ingenieur : l’histoire d’une légende

En 1955, le lancement du modèle Ingenieur par IWC Schaffhausen avait fait l’effet d’une bombe. Pourtant, son histoire avait commencé bien plus tôt, en 1888.

À l’épreuve du temps

Par Michael Friedberg

Expériences

UNE AUTRE COURSE SE JOUE EN COULISSES

Date — 15 novembre 2013

Partager:
HALF_WAY_TO_THE_MOON_Trucks_972x426
—L’acheminement de tout l’équipement nécessaire à une écurie de FORMULE 1 pose un énorme défi logistique.

A chaque Grand Prix de Formule 1, l’écurie MERCEDES AMG PETRONAS doit faire voyager 60 personnes et acheminer 10 000 éléments totalisant 30 tonnes sur les cinq continents. Et pour s’assurer que tout arrive à temps, un savant mélange d’organisation et d’improvisation est indispensable.

Lorsque Nico Rosberg et Lewis Hamilton finissent par s’installer dans le baquet de leur Silver Arrows à Melbourne, David France peut pousser un soupir de soulagement dans son bureau de Brackley, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Londres. En qualité de directeur logistique de l’écurie de Formule 1 MERCEDES AMG PETRONAS, il est tenu d’assurer l’acheminement d’environ 30 tonnes de matériel en Australie, à plus de 15 000 kilomètres de là. Outre les deux bolides, la cargaison se compose principalement de pièces détachées, des équipements nécessaires sur le stand et de la plateforme technique pour la gestion de la course, sans oublier les éléments destinés aux invités et VIP, depuis les transats jusqu’aux machines à expresso.

Entre mars et novembre 2013, les écuries de FORMULE 1 doivent disputer 19 courses disséminées sur les cinq continents. À titre d’exemple, la distance parcourue par les membres de chaque écurie représente la moitié de la distance entre la Terre et la lune. Les courses se déroulant sur deux week-ends consécutifs constituent un défi logistique particulièrement ardu. Chaque élément doit être installé sur place et prêt à l’emploi quatre jours seulement après la fin de la course précédente.

La saison de Formule 1 démarre aux antipodes avec quatre courses en Australie, en Malaisie, en Chine et au Bahreïn. Pour veiller à ce que tout arrive à bon port avec une efficacité optimale, les experts logistiques font alterner transport aérien et maritime.

NOTRE MISSION EST D’ORGANISER L’ENSEMBLE DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE DE SITE EN SITE.

—David France, Directeur logistique

HALF_WAY_TO_THE_MOON_972x426
—Tous les conteneurs de l’écurie de F1 MERCEDES AMG PETRONAS sont transportés par des Boeing 747 spécialement affrétés.

La voie maritime se prête davantage au transport des équipements lourds et encombrants qui ne changent pas d’une course à l’autre : caisses remplies d’écrous et de boulons, huiles et lubrifiants, compresseurs et bouteilles d’air comprimé, sans oublier les tables, chaises et autres parasols. Pour s’assurer que tout arrive en Australie en temps utile, l’écurie envoie quatre conteneurs du Royaume-Uni huit semaines avant le début de la course. L’un de ces conteneurs, considéré comme marchandise dangereuse, contient environ 1400 litres d’un carburant spécialement raffiné pour les Silver Arrows.

Le délai entre deux courses étant souvent trop court pour permettre l’expédition d’un même élément par voie maritime, tous les éléments dévolus au fret maritime existent en cinq exemplaires. «Cela revient souvent moins cher d’avoir cinq exemplaires de chaque et de tout faire acheminer par bateau que d’avoir un seul élément et de le faire voyager dans le monde entier par transport aérien», explique David France. Comme si tout cela n’était pas suffisamment compliqué, le quartier général de Brackley manque d’espace de stockage pour accueillir tout le matériel. Parfois, une cargaison sera volontairement réexpédiée via un itinéraire particulièrement long pour ne pas mobiliser des capacités de stockage restreintes.

Quand l’urgence est de mise, la réponse vient du transport aérien. Outre les deux voitures de Rosberg et Hamilton, trois remorques remplies de composants dernier cri, forcément, sont transportées par voie aérienne. Le châssis, la boîte de vitesses, le pare-chocs arrière, le moteur, la suspension et la carrosserie sont transportés dans des conteneurs spécifiques. Dans le pire des cas, il est possible d’assembler une voiture de remplacement à partir du troisième châssis et des pièces détachées disponibles. Les équipements les plus importants du stand voyagent également par avion. Environ une semaine avant chaque course, les conteneurs de toutes les écuries de FORMULE 1 basées au Royaume-Uni sont acheminés depuis leur entrepôt jusqu’à l’East Midlands International Airport avant d’être chargés dans des Boeing 747 spécialement affrétés. Pour pouvoir localiser instantanément chacun des 10 000 éléments expédiés, un agencement précis s’impose. À Brackley, chaque département est chargé d’emballer les équipements dont il est responsable. Les nomenclatures font plusieurs dizaines de pages.

HALF_WAY_TO_THE_MOON_equiptment_972x426
—L’écurie MERCEDES AMG PETRONAS est composée de 15 ingénieurs, 38 mécaniciens et techniciens, 5 spécialistes en marketing et communication et quelques experts.

À Brackley, de nouveaux composants peuvent être fabriqués jusqu’à la dernière minute. N’importe quel élément peut être fourni jusqu’au samedi matin pour être envoyé par fret aérien dans un conteneur supplémentaire. Une pratique qui demande parfois un peu d’improvisation. Une fois, un collaborateur de Brackley s’est porté volontaire pour partir à Shanghai en emmenant un casque dans son bagage à main car l’un des pilotes rencontrait un problème avec le sien pour le Grand Prix de Chine. Un membre de l’écurie l’attendait à l’aéroport et le coursier a pu remonter dans le même avion pour refaire les 14 heures de trajet retour.

Pour les courses disputées en Europe, les écuries se déplacent avec leurs énormes camions caractéristiques. Les remorques argentées de l’écurie MERCEDES AMG PETRONAS, familières aux téléspectateurs des Grands Prix dominicaux, prennent place sur les paddocks. L’un des camions abrite les voitures déjà assemblées. Pour que tous les réglages puissent être effectués en amont de la course, ce camion quitte le quartier général au dernier moment et roule sans interruption avec deux conducteurs qui se relaient le cas échéant. Les autres camions transportent les pièces détachées, les équipements pour le stand ainsi qu’une pièce désinfectée dédiée à la manipulation des composants hydrauliques. Chacune des remorques possède un climatiseur et deux groupes électrogènes développant 150 kilovolts. De quoi alimenter un petit village en électricité.

Le camion numéro 7 est un véritable réfrigérateur ambulant. «On met un point d’honneur à ce que nos ingénieurs et techniciens puissent se sentir un peu comme chez eux même lorsqu’ils sont loin», sourit David France. À l’intérieur, on trouve de la pâte à tartiner Marmite, du porridge, des conserves de haricots blancs et, naturellement, des sachets de thé en quantité industrielle.

HALF_WAY_TO_THE_MOON_truckround_972x426
—Pour les courses disputées en Europe, les écuries se déplacent avec leurs énormes camions caractéristiques.

NOUS AVONS TOUJOURS QUELQUE CHOSE À FAIRE, CHAQUE JOUR APPORTE DES DÉFIS INATTENDUS.

—David France, Directeur logistique

HALF_WAY_TO_THE_MOON_F1car_972x426
—Une course contre la montre: sur le plan logistique, les courses programmées à une semaine d’intervalle sont les plus délicates.

Pour les déplacements en Europe, l’écurie emporte également sa plateforme. Transportée dans 28 conteneurs, cette structure temporaire est montée à l’aide d’une énorme grue. Au premier étage, on trouve notamment les bureaux des managers ainsi qu’un espace lounge à destination des VIP. Les invités peuvent suivre la course depuis le toit terrasse.

Voici pour l’aspect matériel. Mais il ne faut pas oublier les membres de l’écurie proprement dite qui doivent se rendre sur chaque circuit. L’écurie MERCEDES AMG PETRONAS est composée de 15 ingénieurs, 38 mécaniciens et techniciens, 5 spécialistes en marketing et communication et quelques experts. Sans oublier les cuisiniers, qui ne transigent pas sur la qualité de la nourriture et de la boisson. « Nous gérons l’ensemble de la chaîne logistique depuis notre QG de Brackley jusqu’au circuit et inversement, ou bien vers la prochaine course », reprend David France. Trois employés à plein temps passent l’année à effectuer des réservations. Celles pour les hôtels en Australie, par exemple, sont fixées un an à l’avance. Si les pilotes et leurs kinésithérapeutes voyagent de manière autonome, David France et son équipe leur offrent toute l’aide dont ils pourraient avoir besoin. « Qu’il s’agisse du nouveau chien de Lewis Hamilton ou du trophée en verre oublié par Michael Schumacher au Grand Prix de Belgique à Spa, que nous avons dû ramener à Brackley et expédier à Michael en Suisse, nous avons toujours quelque chose à faire », sourit David France.

Trouver d'autres articles
Haute_Horlogerie_quer
Manuel ou automatique: deux façons de remonter le temps

Pour démarrer, un mouvement de montre mécanique a besoin d'une source d'énergie. Cette source d'énergie est le ressort-moteur. Si certains passionnés de montres aiment être en contact avec la machine et remonter amoureusement le mouvement à la main, d'autres préfèrent les mécanismes automatiques qui font tourner la montre à l'infini uniquement grâce aux mouvements de leur poignet.

IWC Oils
Une mécanique bien huilée

Selon les tensions et les pressions auxquelles ils sont soumis, environ 50 points du mouvement sont traités avec des huiles et des graisses spécialement développées pour les montres-bracelets.

Laboratoire de test

Chez IWC Schaffhausen, chaque nouveau modèle horloger subit une série de tests éprouvants en près de cinquante étapes qui vont de l'immersion prolongée dans l'eau chaude et salée à l'enfermement dans un caisson pressurisé. Pour le futur propriétaire, ce processus garantit la fiabilité de la montre lors d'une utilisation normale mais aussi lors de tous les autres types d'utilisation.

Grande Complication Dial Explained
UN UNIVERS EN MINIATURE

Le temps fait bouger le monde. La montre IWC Portugaise Grande Complication le représente de façon subtile et magnifique en véritable moteur du changement: une machine à voyager dans le temps au cadran orné d’un globe terrestre incliné.

89800 Calibre Movement
L’ÉTERNITÉ EN CHIFFRES

Lancé en 2009, le calibre 89800 de manufacture a redéfini le concept d’affichage digital de la date. Le mécanisme à trois disques du calendrier perpétuel permet l’affichage de la date et du mois en grands chiffres assorti d’une indication plus discrète pour le cycle des années bissextiles.

Top Secret

Dans une petite ville en plein cœur de l'Angleterre, plus de 500 spécialistes développent et construisent des Silver Arrow pour l'équipe de MERCEDES AMG PETRONAS Formula One™. La quasi-intégralité des 3 200 composants sont réalisés sur mesure.

Ingenieur : l’histoire d’une légende

En 1955, le lancement du modèle Ingenieur par IWC Schaffhausen avait fait l’effet d’une bombe. Pourtant, son histoire avait commencé bien plus tôt, en 1888.

À l’épreuve du temps

Par Michael Friedberg