Chronologie d’IWC

Partager:
Chronology Main

146 ans d’artisanat horloger

C’est dans un grondement assourdissant que les masses d’eau tumultueuses se précipitent des falaises pour former les chutes du Rhin, connues dans le monde entier. À quelques kilomètres en amont, à Schaffhausen, on voit le même fleuve s’écouler paisiblement depuis les fenêtres de la manufacture IWC. C’est ici même, il y a plus de 140 ans, qu’a commencé une histoire dont les chapitres continuent de s’écrire aujourd’hui. À seulement 27 ans, l’ingénieur et horloger américain Florentine Ariosto Jones était déjà directeur adjoint de la firme E. Howard Watch and Clock Co. à Boston, l’une des principales marques horlogères aux États-Unis. À une époque où la plupart tentaient leur chance à l’Ouest, Jones fit l’inverse. Il traversa l’océan Atlantique pour gagner la Suisse, où les salaires étaient encore relativement peu élevés. Son objectif était d’associer l’exceptionnelle qualité d’artisanat des Suisses aux technologies modernes venues d’Outre-Atlantique et à son propre esprit d’entreprise pour fabriquer des montres de qualité supérieure à destination du marché américain. Mais les artisans qualifiés de la région de Genève et des vallées éloignées de la Suisse occidentale accueillirent son projet avec scepticisme. Depuis le 17e siècle, ces hommes travaillaient chez eux dans de minuscules ateliers. Jones rêvait quant à lui de bâtir une manufacture moderne avec production centralisée.

C’est alors que Jones fit la rencontre d’un industriel venu de Schaffhausen, un certain Heinrich Moser. La ville de Schaffhausen pouvait d’ores et déjà se prévaloir d’une riche tradition horlogère. La première horloge mentionnée dans les archives de la ville fut fabriquée en 1409 au monastère de Rheinau, à dix kilomètres en aval, pour les besoins de l’église de Saint-Jean de Schaffhausen. Les archives font également état d’une guilde des horlogers créée en 1583. D’autre part, on sait que les Habrecht, célèbre famille d’horlogers à l’origine de l’une des horloges astronomiques les plus impressionnantes au monde pour la cathédrale de Strasbourg, ont vécu à Schaffhausen. Néanmoins, c’est Jones qui eut l’idée de produire en interne des montres de qualité supérieure en quantités relativement importantes, en respectant les tolérances précises qui ont fait la renommée des montres IWC dans le monde entier.

Les Débuts

1868 - 1905

  • 1868
    IWC founded

    Florentine Ariosto Jones (1841-1916), un horloger de Boston, Massachusetts, fonde l’International Watch Company à Schaffhausen. Son ambition: produire des montres de qualité supérieure pour le marché américain.

  • 1875
    construction of headquarters begins

    Construction des nouveaux bâtiments et du siège actuel d’IWC aux bords du Rhin. IWC compte alors 196 employés.

  • 1880
    New Ownership

    L’industriel schaffhousois Johannes Rauschenbach-Vogel (1815-1881) fait l’acquisition d’IWC.

  • 1881
    Johannes Rauschenbach-Schenk Steps Up

    Suite à son décès, son fils Johannes Rauschenbach-Schenk (1856-1905) lui succède à la tête d’IWC.

  • 1885
    pallweber system developed

    IWC crée sa première montre numérique issue d’un brevet déposé par un Autrichien du nom de Pallweber.

  • 1887
    introducing the magique

    Fabrication de la Magique, une montre dans un boîtier cabriolet, convertible en savonnette ou en Lépine et dotée d’un indicateur de 24 heures.

  • 1899
    First wristwatch released

    Les premières montres-bracelets issues de la production de Schaffhausen quittent l’entreprise. Le petit calibre 64 pour montre à gousset féminine est logé dans un délicat boîtier doté de cornes servant à attacher le bracelet. Le calibre 63, mouvement pour montres à gousset féminines, est utilisé pour d’autres montres-bracelets.

  • 1903
    new unions

    Emma Marie Rauschenbach (1882-1955), fille de Johannes Rauschenbach, épouse le psychologue et psychiatre Dr Carl Gustav (C.G.) Jung. La même année, sa soeur cadette Berta Margaretha se marie avec Ernst-Jakob Homberger, industriel schaffhousois.

Florentine Ariosto Jones
1868

Florentine Ariosto Jones

Siège de IWC
1875

Siège de IWC

Johannes Rauschenbach-Vogel
1880

Johannes Rauschenbach-Vogel

L’ère Ernst Jakob Homberger

1905 -1944

  • 1905
    Homberger takes over

    À la mort de Johannes Rauschenbach, son gendre Ernst-Jakob Homberger reprend la direction d’IWC en tant que délégué des héritiers Rauschenbach.

  • 1915
    New Calibres Developed

    IWC produit ses deux premiers mouvements exclusivement réservés aux montres-bracelets, le calibre 75 (sans seconde) et le calibre 76 (avec petite seconde).

  • 1929
    sole ownership

    Ernst-Jakob Homberger reprend la part de son beau-frère C.G. Jung et devient propriétaire unique d’IWC.

  • 1931
    calibre progress

    IWC crée d’élégantes montres rectangulaires abritant le nouveau calibre 87 en forme de tonneau.

  • 1936
    Première montre d'aviateur

    Lancement de la première montre spéciale pour l’aviation. La pièce dispose d’une lunette tournante avec aiguille-repère pour enregistrer les heures de décollage ainsi que d’un mouvement amagnétique.

    Voir la collection actuelle Montres d’Aviateur

  • 1939
    introduction of portuguese watch

    Deux négociants portugais commandent une série de montres-bracelets dotées de calibres extrêmement précis. La Portugaise est née.

    Voir la collection actuelle Portugaise

  • 1940
    Pilot's watch innovation

    Répondant aux besoins de l’époque, IWC développe la Grande Montre d’Aviateur 52 T. S. C avec seconde au centre.

Ernst Jakob Homberger
1905

Ernst Jakob Homberger

Albert Pellaton rejoint IWC

1944

  • 1944
    Pilot's watch innovation

    IWC dévoile la première W.W.W. (Watch Wrist Waterproof), une montre-bracelet étanche conçue pour les forces terrestres de l’armée britannique et frappée des lettres W.W.W. sur le fond et de l’insigne royal. Albert Pellaton, né en 1898, reprend la direction technique d’IWC.

    Voir La Collection montres d’Aviateur

  • 1946
    Pilot's watch innovation

    La première création de Pellaton est le calibre 89 doté d’une trotteuse et d’une qualité de marche exceptionnelle.

  • 1948
    Pilot's watch innovation

    IWC produit la Mark XI, montre d’aviation munie du calibre 89 et protégée par un deuxième boîtier intérieur en fer doux servant de blindage magnétique.

  • 1950
    Pilot's watch innovation

    Albert Pellaton crée le calibre 85, le premier mouvement à remontage automatique d’IWC. Le système «Pellaton», doté d’un remontoir à cliquets à la place des traditionnels engrenages, est une réalisation brevetée d’IWC.

Albert Pellaton
1950

Albert Pellaton

Hans Ernst Homberger rachète la manufacture

1955 - 1977

  • 1955
    hans ernst homberger takes control

    Hans Ernst Homberger reprend la manufacture. Il en sera le dernier propriétaire privé. Lancement du modèle Ingenieur à remontage automatique.

  • 1959
    Pilot's watch innovation

    Construction du calibre 44. Il s’agit du premier mouvement automatique pour montre féminine signé IWC.

  • 1967
    Aquatimer introduced

    Une nouvelle aventure commence pour IWC autour de la collection Aquatimer dédiée à la plongée. Avec une étanchéité inédite à 200 mètres, l’Aquatimer apparaît comme la montre incontournable des plongeurs professionnels. La Yacht Club Automatic est dévoilée au salon de Bâle.

    Voir la collection actuelle Aquatimer

  • 1969
    Quartz control & Da VINCI introduced

    IWC participe au développement du mouvement à quartz Beta-21. C’est le premier calibre de montre-bracelet doté d’une commande à quartz (fréquence d’oscillation 8192 Hertz) – une révolution dans le domaine horloger. La première montre-bracelet équipée du mouvement à quartz Beta 21 est baptisée la Da Vinci.

    Voir la collection actuelle Da Vinci

  • 1976
    ingenieur innovation

    Avec la nouvelle Ingenieur SL, IWC développe les qualités amagnétiques des montres Ingenieur.

    Voir la Collection Ingénieur

  • 1977
    new twist on the pocket watch

    Naissance du calibre 9721, la première montre de poche IWC dotée d’un calendrier et d’un indicateur des phases de lune. IWC lance ses premiers modèles à complications, dont une série de montres de poche squelettes.

Hans Ernst Homberger
1955

Hans Ernst Homberger

L’ère Vdo Adolf Schindling

1978 - 2000

  • 1978
    cooperation with F.a. porsche & VDO Adolf schindling AG takes over

    Conception de la première montre-boussole en collaboration avec le créateur F.A. Porsche. La même année, la manufacture est reprise par le constructeur allemand d’instruments de mesure VDO Adolf Schindling AG.

  • 1980
    worlds first titanium cased chronograph

    IWC fabrique le premier chronographe au monde doté d’un boîtier en titane conçu par F. A. Porsche. La production, exigeante sur le plan technique, de boîtiers et bracelets en titane favorise les échanges avec l’aérospatiale et d’autres entreprises à la pointe de la technologie.

  • 1982
    ocean 2000 launched

    IWC lance la montre de plongée ultra résistante Ocean 2000 en titane étanche à 2000 mètres de profondeur.

  • 1985
    innovations in the perpetual calendar

    Avec la Da Vinci, IWC présente le premier chronographe équipé d’un calendrier perpétuel mécanique programmé jusqu’à l’an 2500 et réglable directement à partir de la couronne. On remarque également l’affichage de l’année à quatre chiffres.

    Voir la portugaise calendrier perpétuel

  • 1986
    zirconium oxide first used

    IWC utilise pour la première fois de l’oxyde de zirconium pour la fabrication de boîtiers, un matériau de céramique innovant parfaitement résistant aux rayures et pratiquement incassable.

  • 1987
    novecento introduced

    Avec la Novecento («20ème siècle» en italien), la manufacture de Schaffhausen présente la première montre rectangulaire automatique étanche dotée d’un calendrier perpétuel.

  • 1990
    grande complication unveiled

    Avec la Grande Complication, chronographe-bracelet avec calendrier perpétuel, répétition minutes et phases de lune, la manufacture réussit au terme de sept ans de développement un coup de maître dans le domaine de la haute horlogerie.

  • 1993
    iwc celebrates 125 years

    La nouvelle prouesse horlogère s’appelle Il Destriero Scafusia. Pour son 125ème anniversaire, la manufacture produit la montre mécanique la plus compliquée qui soit en une série unique de 125 pièces. Cette exclusivité mondiale se distingue notamment par la présence de complications telles que le tourbillon, la rattrapante, la répétition minutes et le calendrier perpétuel. Toujours pour célébrer ses 125 ans d’existence, IWC édite également une série limitée de Portugaise, ravivant ainsi la tradition des montres-bracelets de gros calibre.

  • 1994
    a refreshed pilot's watch is introduced

    La montre d’aviation Mark XII perpétue la tradition de la légendaire Mark XI.

  • 1995
    iwc celebrates 125 years

    Pour ses 10 ans, le chronographe automatique Da Vinci reçoit une dixième aiguille. Autres nouveautés: la Portugaise Chrono-Rattrapante, un chronographe de grand calibre doté d’une aiguille de rattrapante, et la Portugaise Répétition Minutes.

    Voir la portugaise répétition minutes

  • 1997
    An innovative sports watch

    Lancement de la nouvelle gamme de montres de sport GST.

  • 1998
    pilot's watch UTC launched

    Les designers d’IWC lancent la montre d’aviateur UTC (Universal Time Coordinated), munie d’une aiguille des heures réglable par saut d’une heure et d’un affichage sur 24 heures.

    Voir La Collection montres d’Aviateur

  • 1999
    gst deep one introduced

    The GST Deep One is a demonstration of IWC's creativity when it comes to diver's watches. The GST Deep One is the first IWC watch with a mechanical depth gauge.

    Voir la Collection Aquatimer

Il Destriero Scafusia
1993

Il Destriero Scafusia

L’ère Richemont

De l’an 2000 à aujourd’hui

  • 2000
    Innovation for large wristwatches & richemont takes over

    Avec le calibre 5000, grand calibre pourvu d’une autonomie de 7 jours, d’un indicateur de réserve de marche et d’un système de remontage automatique Pellaton, les designers d’IWC ont développé un calibre maison spécifique pour les grandes montres-bracelets. Le groupe genevois Richemont SA, spécialisé en produits de luxe, fait l’acquisition d’IWC.

  • 2001
    end of an era

    Günter Blümlein (1943-2001), Président du conseil d’administration d’IWC, s’éteint après avoir apporté une contribution décisive au développement de la marque.

  • 2002
    big pilot's watch revived

    Au SIHH de Genève, IWC présente la Grande Montre d’Aviateur dotée d’un mouvement de sept jours, remontage automatique, indicateur de réserve de marche et guichet de date renouant ainsi avec la tradition de la maison des grandes montres d’aviation.

  • 2003
    A new perpetual calendar & spitfire pilot's range introduced

    Avec son nouveau calendrier perpétuel et son affichage des phases de la lune unique au monde, la Portugaise Calendrier Perpétuel réaffirme, à l’occasion du SIHH de Genève, la tradition de l’innovation chère à IWC. Les montres d’aviation Spitfire représentent également l’un des événements de l’année.

  • 2004
    growth for the IWC families

    IWC relance la collection Aquatimer. La famille des Portugaises s’agrandit avec la Portugaise Tourbillon Mystère, la Portugaise Répétition Minutes Squelette et la Portugaise Automatique. De nouveaux modèles viennent également enrichir les collections Da Vinci et Portofino.

  • 2005
    ten premieres in one year

    IWC lance dix nouveaux modèles la même année. De merveilleuses pièces viennent enrichir les collections Portugaise et Da Vinci. Après 50 ans d’absence, la collection Ingenieur effectue un retour spectaculaire avec trois nouvelles versions. La nouvelle aile Est de la manufacture est inaugurée à Schaffhausen.

    Voir la Collection Ingénieur

  • 2006
    five pilot's watches unveiled

    IWC présente cinq montres d’aviateur classiques avec un design revisité, dont la Grande Montre d’Aviateur et le Chronographe d’aviateur. Les modèles de la collection Spitfire, comme le grand Chronographe Spitfire, sont eux aussi réactualisés.

    Voir La Collection montres d’Aviateur

  • 2007
    da vinci collection gets a facelift & watch museum opens

    IWC présente la gamme Da Vinci en forme tonneau, dont le Chronographe Da Vinci équipé d’un tout nouveau mouvement de manufacture IWC, et la Da Vinci Calendrier Perpétuel Édition Kurt Klaus, en hommage à l’inventeur du calendrier perpétuel de la Da Vinci pour fêter ses 50 ans de collaboration avec la marque. On note également l’arrivée de la Grande Ingenieur et du Double Chronographe Spitfire. Pendant l’été, le nouveau musée IWC ouvre ses portes. Les pièces exposées sont idéalement mises en valeur dans les salles inondées de lumière autrefois dévolues à la fabrication des boîtiers et autres composants horlogers. L’histoire de la marque est retracée dans une présentation multimédia.

    Voir la Collection Da Vinci

  • 2008
    Collection Vintage IWC lancé

    Pour son 140e anniversaire, IWC rend hommage aux fondateurs de ses six collections légendaires au sein d’une collection IWC Vintage exclusive. L’aile Ouest, construite dans un style similaire à celui de l’aile Est pour accueillir les horlogers de la manufacture, est achevée.

  • 2009
    New Aquatime Line Presented

    IWC dévoile une nouvelle génération de montres Aquatimer optimisées ainsi que de nouveaux modèles. La Da Vinci Calendrier Perpétuel numérique Date-Mois fait sensation avec sa grande date numérique et l’affichage du mois par de grands chiffres.

  • 2010

    IWC dévoile plusieurs nouveaux modèles dans la collection Portugaise. Pour la première fois, la Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde associe un tourbillon volant avec un affichage de la date rétrograde. La collection Portugaise accueille son premier modèle Grande Complication et le chronographe Portugaise Yacht Club apporte une touche résolument sportive à la gamme. Doté d’un boîtier hi-tech ultra-solide en céramique et en titane, le chronographe Da Vinci Céramique se distingue par son fascinant tour d’heures qui semble flotter au-dessus du cadran.

  • 2011

    Sous un nouveau design, l’élégante famille de montres Portofino allie précision suisse et dolce vita italienne. Fleuron de la famille, la Portofino Remontage Manuel Huit Jours est dotée du calibre de manufacture 59210, nouvellement développé. Avec un boîtier en titane, un bracelet en caoutchouc et une rattrapante, l’Ingenieur Double Chronographe Titane rejoint la famille des Ingenieur. Sur le Cerro Paranal, site chilien de l’Observatoire européen austral (ESO), IWC présente en août la Portugaise Sidérale Scafusia, la montre-bracelet mécanique la plus exclusive et la plus compliquée de toute l’histoire de la manufacture de Schaffhausen. Elle est dotée d’un tourbillon à force constante breveté ainsi que de nombreuses complications et d’affichages astronomiques calculés individuellement. Fabriquée en fonction des souhaits du client, c’est une pièce unique.

  • 2012

    L’année des modèles de haut vol: IWC lance cinq nouveaux modèles TOP GUN. La gamme TOP GUN Miramar, qui s’inspire du design militaire, est une réminiscence des montres d’observation, dont la construction est une longue tradition chez IWC. L’élégante gamme des Spitfire, dominée par la Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois, se distingue par son look affiné et de nouvelles caractéristiques. Dans la collection Classics arborant le design authentique façon instruments de bord, la Montre d’Aviateur Heure Universelle renoue avec le succès des Montres d’Aviateur UTC.

  • 2013

    La collection Ingenieur, entièrement remaniée, est placée sous le signe de la nouvelle collaboration avec MERCEDES AMG PETRONAS Formula One™ Team. Deux montres spectaculaires soulignent la position de leader briguée par IWC au «championnat du monde des constructeurs» de la Haute Horlogerie: l’Ingenieur Tourbillon Force Constante avec mécanisme à force constante breveté et l’Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois dotée d’un mécanisme sautant. Les matériaux des boîtiers, comme l’aluminure de titane, le carbone, la céramique et le titane font partie des matériaux couramment utilisés en FORMULE 1.

Calibre 5000
2000

Calibre 5000

Günter Blümlein
2001

Günter Blümlein

Aile Est
2005

Aile Est

Nouvelle collection Da Vinci
2007

Nouvelle collection Da Vinci

Nouveau modèle Da Vinci
2009

Nouveau modèle Da Vinci

Portugaise Grande Complication
2010

Portugaise Grande Complication

Nouvelle collection Portofino
2011

Nouvelle collection Portofino

Nouvelle collection de Montres d’Aviateur
2012

Nouvelle collection de Montres d’Aviateur

Nouvelle collection Ingenieur
2013

Nouvelle collection Ingenieur