L’ÉVOLUTION DES MONTRES DE PLONGÉE DE SCHAFFHAUSEN

LES NOUVELLES MONTRES AQUATIMER D’IWC SCHAFFHAUSEN

Date — 1 janvier 2014

Partager:
AQUATIMER CHRONOGRAPHE EDITION «EXPEDITION CHARLES DARWIN»
—Pour la toute première fois, IWC Schaffhausen a recours au bronze pour le boîtier d'une montre avec l'Aquatimer Chronographe Edition «Expedition Charles Darwin» (Ref. IW379503).

L’évolution des montres de plongée IWC se poursuit. La collection Aquatimer 2014 d’IWC Schaffhausen offre des caractéristiques techniques séduisantes, un nombre accru de calibres de manufacture de propre fabrication ainsi qu’un système breveté IWC de bracelet interchangeable. Cette famille de montres est également dotée pour la première fois du calendrier perpétuel avec grand affichage digital de la date, une complication de Haute Horlogerie. Une autre nouveauté majeure est le recours au bronze comme matériau pour le boîtier. La manufacture horlogère suisse dédie quatre éditions spéciales au soutien du travail de la Fondation Charles Darwin et de The Cousteau Society.

«Aquatimer est une gamme de montres sportives masculine, dynamique et professionnelle dont la tradition remonte à 1967», explique Georges Kern, CEO d’IWC Schaffhausen. «La tradition Aquatimer en termes de design et de couleurs a indéniablement influencé la nouvelle gamme. La nouvelle génération se veut cependant plus sobre que ses devancières. Elle dégage une impression générale de puissance, encore accentuée par les nouvelles lunettes tournantes qui constituent le signe distinctif des montres Aquatimer IWC». Ce n’est pas un hasard si la nouvelle collection de montres Aquatimer a été présentée dans le décor grandiose des îles Galápagos. «Très rares sont les régions de la Terre qui offrent une biodiversité aussi fascinante, tant sur la terre qu’en mer, que cet archipel absolument unique», poursuit Georges Kern. «Nos montres Aquatimer font partie intégrante des expéditions exigeantes sur et dans l’eau – et elles sont parfaitement dans leur élément dans ce paradis naturel. Nous sommes également conscients des menaces énormes qui pèsent sur ce patrimoine mondial de l’humanité». IWC Schaffhausen revendique sa responsabilité écologique et poursuit une stratégie d’entreprise basée sur la durabilité. En tant qu’entreprise produisant des garde-temps de qualité supérieure et de valeur durable, la manufacture suisse tient spécialement à contribuer à la préservation de l’écosystème fragile des îles Galápagos. L’entreprise soutient et encourage ainsi la Fondation Charles Darwin et sa station de recherche qui conduit des travaux scientifiques sur les défis que présentent les Galápagos. IWC s’engage tout aussi activement pour apporter son soutien à The Cousteau Society, dédiée à la poursuite du travail de recherche de Jacques-Yves Cousteau (1910-1997) et à la protection des océans. L’explorateur et océanographe français a permis à des millions de personnes dans le monde entier de découvrir les secrets des mers et des océans à travers ses documentaires exceptionnels sur la diversité de la vie sous-marine, à l’image de sa série télévisée la plus populaire, «L’Odyssée sous-marine du Commandant Cousteau». Ingénieur, inventeur, chercheur et cinéaste passionné, il a contribué plus qu’aucun autre spécialiste à éveiller la conscience de la nécessité de protéger la planète bleue.

AQUATIMER CHRONOGRAPHE EDITION «GALAPAGOS ISLANDS»
—L'Aquatimer Chronographe Edition «Galapagos Islands» (Ref. IW379502) est animée par le calibre de manufacture IWC 89365 et se distingue par un élégant revêtement de caoutchouc noir.

LA COLLECTION AQUATIMER 2014 EN UN COUP D’ŒIL

Un modèle de la gamme de montres de plongée d’IWC est doté pour la première fois du calendrier perpétuel, une complication de Haute Horlogerie. L’Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois (réf. IW379401) atteste d’une vraie grandeur, et ce à plus d’un titre. D’une part, le calibre de manufacture 89801 est doté d’un calendrier perpétuel ainsi que d’un grand affichage digital de la date et du mois qui est dans la tradition du système Pallweber de 1884. D’autre part, l’édition limitée à cinquante exemplaires du vaisseau amiral de la nouvelle collection s’impose avec un boîtier au diamètre imposant de 49 millimètres. L’Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois est ainsi la deuxième plus grande montre-bracelet de l’histoire d’IWC après la Grande Montre d’Aviateur de 1940. Après la GST Deep One de 1999 et l’Aquatimer Deep Two de 2009, l’Aquatimer Deep Three en titane (réf. IW355701) constitue déjà la troisième génération de montres de plongée IWC dotées d’un profondimètre mécanique. Le profondimètre ainsi que le système de lunettes tournantes ont été perfectionnés en permanence depuis le début. Lors de la plongée, l’aiguille bleue indique la profondeur actuelle, le repère rouge restant sur la profondeur maximale atteinte (jusqu’à 50 mètres). L’Aquatimer Deep Three offre ainsi un système complet de back-up pour l’ordinateur de plongée. Conçue pour permettre d’accéder aux grands fonds, l’Aquatimer Automatic 2000 (réf. IW358002) étanche 200 bar continue la tradition chère à IWC des garde-temps extrêmement résistants à la pression, destinés aux plongeurs professionnels et aux amateurs ambitieux. Son boîtier en titane et son design sobre renvoient à une icône stylistique, l’Ocean 2000 de 1982, conçue par Ferdinand A. Porsche. L’Aquatimer Automatic 2000 est dotée du robuste calibre de manufacture 80110 avec remontage Pellaton. Avec l’édition limitée à cinq cents exemplaires de l’Aquatimer Chronographe Edition «50 Years Science for Galapagos» (réf. IW379504), IWC rend hommage au 50e anniversaire de la station de recherche Charles Darwin, institution scientifique créée par la Fondation Charles Darwin. L’Aquatimer Chronographe Edition «Galapagos Islands» (réf. IW379502), de construction identique, symbolise l’engagement d’IWC pour la préservation de l’archipel menacé. Les deux montres sont animées par le calibre de manufacture 89365 et se distinguent par un élégant revêtement de caoutchouc noir. Avec l’Aquatimer Chronographe Edition «Expedition Charles Darwin» (réf. IW379503), IWC suit les traces du célèbre naturaliste aux îles Galápagos, là même où Darwin rassembla des connaissances fondamentales sur l’origine des espèces. IWC Schaffhausen commémore cet événement en ayant recours pour la première fois au bronze pour un boîtier de montre, cet alliage ayant été fréquemment utilisé en construction navale à l’époque de Darwin. Cette édition spéciale est également animée par le calibre de manufacture 89365.

Aquatimer est une gamme de montres sportives masculine, dynamique et professionnelle dont la tradition remonte à 1967.

—Georges Kern, CEO d'IWC Schaffhausen

Le plus célèbre des pionniers de l’océanographie, Jacques-Yves Cousteau, entreprit en 1971 une expédition vers ces îles isolées du Pacifique pour son film «Les Dragons des Galápagos», consacré à l’étude du comportement des iguanes marins. IWC dédie à cet édifiant voyage de recherche l’Aquatimer Chronographe Edition «Expedition Jacques-Yves Cousteau» en acier fin (réf. IW376805). Avec ses teintes et son design sobres, l’Aquatimer Chronographe en acier fin (réf. IW376801/IW376802/IW376803/IW376804), avec cadran noir ou argenté, se prête parfaitement à un usage quotidien. La conception sobre du cadran constitue une réminiscence du design de la première Aquatimer de 1967 tout en étant interprétée de manière contemporaine. L’Aquatimer Automatic en acier fin (réf. IW329001/IW329002/IW329003/IW329004) est la plus petite de la famille des montres de plongée avec un boîtier au diamètre de 42 millimètres. Cette montre à trois aiguilles est proposée en quatre variantes, avec cadran noir ou argenté et bracelet correspondant en caoutchouc noir ou en acier fin.

Georges Kern, CEO d’IWC, explique ainsi le nouveau lancement global des montres Aquatimer: «La nouvelle collection Aquatimer se distingue par un développement technique et esthétique soigné. Le confort d’utilisation est amélioré grâce aux lunettes tournantes externe et interne raffinées qui apportent une sécurité encore meilleure lors de la plongée. Le design des montres sportives est unique, moderne et indéniablement lié à la maison IWC. La gamme est spécialement mise en valeur par le recours accru aux calibres de manufacture de propre fabrication ainsi que par l’utilisation du bronze qui constitue une grande première. Les montres Aquatimer ont leur place au niveau le plus élevé de Haute Horlogerie avec des complications telles que le calendrier perpétuel à grand affichage digital de la date et du mois et le profondimètre mécanique».

Aquatimer Automatic 2000
—L’Aquatimer Automatic 2000 (Ref. IW358002) est dotée du robuste calibre de manufacture IWC 80110 avec système de remontage Pellaton.

NOUVEAU LANCEMENT SOUS LE SIGNE DE L’ÉVOLUTION

«La collection Aquatimer 2014 est entièrement placée sous le signe de l’évolution: pour rester dans la course, il faut évoluer», affirme Goris Verburg, Director Marketing & Communication IWC Schaffhausen. «C’est la raison pour laquelle nous avons entrepris une refonte globale de cette gamme de montres pour la première fois depuis 2009, sans toutefois modifier son ADN. Ce sont les valeurs que nos clients apprécient tout particulièrement dans les montres Aquatimer: des garde-temps robustes et élégants que l’on peut porter aussi bien pour la plongée que pour une expédition aux îles Galápagos ou lors d’une réunion d’affaires. Le sport et l’aventure, une technique sophistiquée et le look masculin des montres de plongée illustrent parfaitement le message central d’IWC, “Engineered for men”.»

Le développement technique le plus frappant de la nouvelle génération Aquatimer sont les lunettes tournantes externe et interne innovantes avec le système SafeDive d’IWC. Le mécanisme associe les avantages de la lunette tournante interne – notamment la protection du mécanisme contre l’eau salée et la saleté, et le réglage précis par paliers d’une minute – avec le confort d’utilisation de la lunette tournante externe que l’on peut manier aisément même avec des gants de plongée ou avec des doigts froids. Un système d’embrayage relie les deux lunettes en transmettant le mouvement rotatif de la lunette à l’intérieur du boîtier, à la lunette tournante interne. Par sécurité, la lunette tournante interne ne peut être tournée qu’en sens inverse des aiguilles d’une montre. Une garantie que même en cas de déréglage involontaire de la lunette, il ne soit pas possible de dépasse le temps zéro, soit l’heure à laquelle il est possible de remonter à la surface sans devoir observer les paliers de décompression. La couche de Super-LumiNova®* qui recouvre la graduation de la lunette interne indiquant le temps de plongée garantit une excellente lisibilité dans toutes les conditions de visibilité. De plus, les deux couleurs luminescentes permettent de mieux voir les informations du cadran dans l’obscurité: le vert pour les indications relatives au temps de plongée et le bleu pour l’indication de l’heure.

La collection Aquatimer 2014 est entièrement placée sous le signe de l’évolution: pour rester dans la course, il faut évoluer.

—Goris Verburg, Director Marketing & Communication IWC Schaffhausen

INSPIRATION PUISÉE CHEZ DES ICÔNES DU DESIGN

Christian Knoop, Creative Director chez IWC, explique le nouveau design des montres Aquatimer: «La teinte plus discrète ainsi que l’organisation fonctionnelle du cadran renouent avec le look de la première Aquatimer de 1967. La lunette externe avec ses poignées encastrées légèrement arrondies s’inspire en revanche du légendaire design Porsche de l’Ocean 2000 de 1982. Le nouveau mécanisme de lunettes tournantes apporte un look raffiné à l’ensemble de la collection Aquatimer actuelle, malgré l’ajout d’une protection du système d’embrayage sur le côté gauche du boîtier. Les surfaces polies et satinées contribuent également à l’aspect sophistiqué des montres. Je me réjouis encore du fait que nous soyons parvenus à intégrer le matériau très attrayant et fascinant qu’est le bronze au répertoire de boîtiers d’IWC».

La collection de cette année présente toute une série de prouesses horlogères, non seulement le calendrier perpétuel avec grand affichage digital du mois et de la date, mais aussi le profondimètre mécanique et la résistance à la pression de 200 bar. Le prestige de l’ensemble de la gamme est rehaussé par le biais de trois nouveaux chronographes de manufacture. La résistance à la pression de la majorité des références existantes a été améliorée de manière significative. Et toutes les Aquatimer arboreront désormais le symbole traditionnel du poisson avec la résistance à la pression en bar sur le fond du boîtier. Le nouveau système breveté IWC de bracelet interchangeable est non seulement pratique – le remplacement d’un bracelet en acier fin par un bracelet en caoutchouc et vice-versa est aussi aisé que rapide – mais il garantit une sécurité optimale: il suffit de glisser le bracelet par le haut dans l’entrecorne, et un clic signale que le nouveau bracelet est fixé. Pour détacher le bracelet du boîtier, il suffit de soulever le levier d’arrêt avec le pouce et de tirer le bracelet vers le haut. Les premiers segments du bracelet en caoutchouc au design «vagues» sont si flexibles que le bracelet s’adapte sans le moindre problème aux fluctuations de la circonférence du poignet en cas de température élevée ou au cours de la plongée. Dans la variante XXL, il est également possible de porter le bracelet «vagues» par-dessus la combinaison de plongée étanche. Les bracelets IWC de la nouvelle collection Aquatimer 2014 sont compatibles entre eux.

Galapagos
—Les îles Galápagos se trouvent à 1000 kilomètres à l’ouest de l’Équateur. Leur situation loin de tout et les conditions climatiques particulières ont donné naissance à une faune et une flore uniques au monde.

LES MONTRES AQUATIMER DE SCHAFFHAUSEN À LA CONQUÊTE DES OCÉANSDEPUIS 1967

Plonger est un rêve aussi ancien que celui de voler. Dans les années 1960, la fascination exercée par cet habitat conduit à des efforts sans précédent pour découvrir systématiquement de nouvelles profondeurs. La popularité croissante de la plongée incite l’industrie horlogère à créer des montres de plongée qui soient étanches, robustes et avant tout très fiables. La santé, voire la vie des plongeurs dépend en effet de la gestion précise du temps sous l’eau.

En 1967, IWC Schaffhausen lance sa première montre de plongée, l’Aquatimer étanche 20 bar, et crée ainsi une famille de montres dont le succès ne s’est jamais démenti depuis. Au début, la manufacture mise sur la lunette tournante interne, réglée au moyen de la deuxième couronne à «4 heures».

En 1978, IWC Schaffhausen présente la montre-boussole avec mouvement automatique, le premier résultat de la collaboration de vingt ans avec le designer Ferdinand A. Porsche. Au début des années 1980, la coopération avec le créateur de la légendaire Porsche 911 donne naissance à la première montre de plongée militaire. IWC produit simultanément, dès 1982, la montre de plongée Ocean 2000, de construction quasiment identique. Ce modèle est la première montre de plongée en titane fabriquée en série à offrir une résistance à la pression contrôlée de 200 bar. IWC est alors la seule manufacture capable de maîtriser l’usinage du titane. Ce matériau résistant à la corrosion, léger et malgré tout très résistant est parfaitement adapté aux montres de plongée. En 1997, IWC lance la ligne de montres sportives GST qui se fera rapidement un nom en termes de robustesse, tout en pouvant être portée au quotidien. L’année suivante, IWC reprend le nom traditionnel d’Aquatimer et intègre l’Aquatimer GST Automatic 2000 en titane, garantissant une résistance à la pression de 200 bar, dans la nouvelle gamme de montres de sport. En 1999, l’esprit de pionnier des ingénieurs d’IWC donne naissance à la GST Deep One. Cette montre de plongée imposante dans un boîtier en titane est le premier modèle d’IWC doté d’un profondimètre mécanique.

Le sport et l’aventure, une technique sophistiquée et le look masculin des montres de plongée illustrent parfaitement le message central d’IWC, "Engineered for men".

—Goris Verburg, Director Marketing & Communication IWC Schaffhausen

En 2004, les amateurs de montres découvrent pour la première fois l’Aquatimer Automatic 2000. Elle est dotée, à l’instar de la première Aquatimer de 1967, d’une lunette tournante interne, réglée au moyen d’une couronne auto-étanche à «4 heures». La même année voit le lancement de l’Aquatimer Split Minute Chronographe, une montre de plongée dotée d’une rattrapante des minutes qui peut être réglée séparément et qui fonctionne indépendamment du chronographe. Il s’agit là de la fonction supplémentaire absolument unique au monde de la rattrapante des minutes, qui peut être activée et désactivée dans l’eau jusqu’à une profondeur de 120 mètres. 2008 est l’année des montres Vintage IWC avec la commercialisation de l’Aquatimer Automatic au look de la première Aquatimer de 1967, bien plus qu’un simple modèle de vitrine, mais un véritable outil de travail pour les activités sous-marines les plus exigeantes. La collection Aquatimer 2009 entièrement remaniée souligne l’ambition de la manufacture de Schaffhausen d’occuper une position au sommet de l’art horloger mécanique.

Le développement le plus frappant de l’ensemble des modèles aux dimensions désormais plus grandes est la lunette tournante externe avec verre saphir intégré. La partie inférieure de celui-ci est recouverte de plusieurs couches de Super-LumiNova®*, garantissant ainsi une lisibilité optimale du temps de plongée, dans toutes les conditions de lumière et de visibilité. L’Aquatimer Chronographe en or rouge 18 carats attire le regard avec son boîtier en métal précieux, une première dans la gamme des montres de plongée IWC. L’Aquatimer Deep Two succède à la GST Deep One et séduit par un profondimètre mécanique précis pour l’indication de la profondeur de plongée actuelle ainsi que la profondeur maximale atteinte, jusqu’à 50 mètres. L’Aquatimer Chronographe convainc par sa technique affirmée et se distingue par son segment du premier quart d’heure rouge corail ou jaune vif associé à un cadran bleu foncé ou noir. 2009 marque également l’apparition de l’Aquatimer Chronographe Edition «Galapagos Islands» au boîtier recouvert de caoutchouc, un modèle qui ne saurait manquer dans aucune collection.

ENGAGEMENT SUR LA TERRE ET DANS L’EAU

La collaboration d’IWC avec la Fondation Charles Darwin date de 2009, à l’occasion de la célébration du 200e anniversaire de Darwin par la communauté scientifique. «Nous sommes très reconnaissants à IWC, notre partenaire de longue date, pour le soutien qu’elle nous apporte», explique Swen Lorenz, CEO de la Fondation Charles Darwin. «Cette coopération nous permet de faire avancer d’importantes mesures de protection et de recherche ainsi que de faire encore mieux connaître nos demandes dans le monde entier». IWC dédie deux garde-temps particuliers à la Fondation Charles Darwin: les nouvelles éditions spéciales Aquatimer Chronographe Edition «Galapagos Islands» (réf. IW379502) et «50 Years Science for Galapagos» (réf. IW379504). IWC soutient ce travail marqué de persévérance en octroyant une partie des revenus de la vente à l’organisation d’utilité publique et à sa station de recherche.

IWC est partenaire de The Cousteau Society depuis 2004 déjà. Elle soutient l’organisation dans l’établissement d’aires marines protégées, les «Marine Protected Areas». Il s’agit de l’une des méthodes les plus efficaces pour protéger le fragile écosystème sous-marin de la surpêche, de la pêche illicite et de la destruction de l’environnement. La manufacture de Schaffhausen partage avec Jacques-Yves Cousteau non seulement l’esprit de pionnier et la quête de la perfection, mais aussi l’engagement pour un environnement intact et propice à la vie. IWC Schaffhausen dédiera en 2014 une sixième édition spéciale au visionnaire et ardent «avocat des mers»: l’Aquatimer Chronographe Edition «Expedition Jacques-Yves Cousteau» (réf. IW376805) qui rend hommage au magnifique voyage de recherche de la Calypso aux îles Galápagos en 1971. Une partie des revenus de la vente de chacune des montres est reversée à The Cousteau Society et contribue ainsi à réaliser les dernières volontés de l’écologiste engagé.

UN PARADIS MENACÉ

Les îles Galápagos se trouvent à 1000 kilomètres à l’ouest de l’Équateur. Leur situation loin de tout et les conditions climatiques particulières ont donné naissance à une faune et une flore uniques au monde. Les conditions de vie différentes d’une île à l’autre ont permis l’apparition, par la sélection naturelle, d’espèces d’animaux et de plantes que l’on ne trouve nulle part ailleurs au monde. Près de 40 pour cent des animaux vivant aux Galápagos sont endémiques, tels que les tortues géantes, les iguanes marins ou les célèbres pinsons de Darwin. Cette situation si particulière a permis à Charles Darwin d’établir les bases de sa théorie de l’évolution et de la modification des espèces par la sélection naturelle et l’adaptation, à l’occasion de son voyage aux Galápagos en 1835. Les eaux autour des îles se distinguent également par une faune et flore abondantes, générées par différents courants marins, parmi lesquels le courant froid de Humboldt, riche en nutriments, le contre-courant chaud nord-équatorial ainsi que le courant froid de Cromwell et ses eaux à 17 degrés Celsius seulement. Un paradis pour les baleines et les requins des Galápagos, les lions de mer, les pingouins et les raies manta, sans oublier les plongeurs qui trouvent là l’une des régions les plus riches en espèces de la planète. Les îles Galápagos font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1978. En 1959 cependant, l’Équateur avait déjà établi une réserve naturelle protégée couvrant environ 97 pour cent de la superficie de l’archipel. En 1998, une réserve marine protégée a été établie autour des îles, puis agrandie en 2001 pour constituer l’une des plus vastes zones marines protégées au monde avant d’être acceptée sur la Liste du patrimoine mondial. Le fait que les Galápagos ne figurent plus sur la Liste rouge de l’UNESCO depuis 2010 constitue assurément un premier succès. Le «laboratoire de l’évolution» reste cependant en grand danger, notamment par des espèces animales et végétales invasives, le peuplement, l’accroissement du tourisme et la pêche illicite. Les géospizes des mangroves, une sous-espèce des pinsons de Darwin, sont menacés d’extinction par une espèce de mouches introduite par l’homme. Il n’existe actuellement plus qu’environ soixante-dix de ces oiseaux intelligents, capables d’utiliser des outils pour accéder à la nourriture. La Fondation Charles Darwin se consacre entièrement à la protection des animaux et des plantes aux Galápagos. Cette organisation internationale non lucrative exploite une station de recherche scientifique à Santa Cruz, la deuxième plus grande île de l’archipel, depuis cinquante ans déjà. Une centaine de scientifiques, d’étudiants, d’enseignants et de bénévoles du monde entier étudient la flore et la faune indigènes afin de préserver le patrimoine mondial des Galápagos de la destruction. La station forme également des guides du parc national, organise des séminaires pour les enseignants et les étudiants, publie des résultats de recherches scientifiques et cherche à récolter des dons.

* IWC Schaffhausen n’est pas propriétaire de la marque Super-LumiNova®.

Informations Complémentaires

IWC Schaffhausen
Uwe Liebminger
Department Manager Public Relations
Mobile +41 (0)79 957 72 52
E-mail uwe.liebminger@iwc.com

Trouver d'autres articles
IW5111_Pure_Classic_Lifestyle_grey_972x426
UNE ÉLÉGANTE NOUVELLE VENUE DANS LA COLLECTION PORTOFINO D’IWC SCHAFFHAUSEN

Avec la Portofino Remontage Manuel Pur Classique, un nouveau membre vient s’ajouter à cette famille, incarnant avec charme et style l’art de la sobriété. Lire l'article

IWC Antoine de St. Exupery
IWC SCHAFFHAUSEN VEND UNE MONTRE EXCLUSIVE AU PROFIT D’UN HÔPITAL POUR ENFANTS

La Montre d’Aviateur Chronographe Edition «The Last Flight» en platine a été adjugée à CHF 40 000. Les revenus de la vente ont été entièrement reversés à la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse, qui viendra ainsi en aide à un hôpital pour enfants au Brésil. Lire l'article

IWC Pilot's Watch Chronograph Edition "The Last Flight"
UNE GRANDE MONTRE D’AVIATEUR IWC SCHAFFHAUSEN CHRONOGRAPHE ÉDITION «THE LAST FLIGHT» EN PLATINE

Lors de sa vente d’automne de haute horlogerie, Sotheby’s Genève sera fier de proposer à la vente une montre édition spéciale de la célèbre et prestigieuse manufacture IWC Schaffhausen. Lire l'article

IW390216_lifestyle_972x426
Pour le coup d’envoi de la Volvo Ocean Race, IWC Schaffhausen reitère avec une édition spéciale

C’est la deuxième fois déjà qu’IWC Schaffhausen jouera le rôle de chronométreur officiel pour le coup d’envoi de cette régate palpitante. La manufacture horlogère lance également dans la course une édition spéciale: la Portugaise Yacht Club Chronographe «Ocean Racer», limitée à 1000 exemplaires. Lire l'article