LE SON ENVOÛTANT DU TEMPS

PORTUGIESER RÉPÉTITION MINUTES

Date2015-01-17T08:00:02

Partager:
IWC Portugieser Minute Repeater
—Référence IW544901

La Portugieser Répétition Minutes continue à fasciner les amoureux des délicatesses de la mécanique horlogère grâce à l’une des complications les plus exigeantes de l’art horloger. Cette édition est proposée en édition limitée à cinq cents exemplaires en platine et à cinq cents exemplaires en or rouge 18 carats.

C’est l’une des complications de Haute Horlogerie les plus exigeantes, les plus émouvantes et les plus exclusives: la répétition minutes. Le son cristallin des deux timbres est un touchant anachronisme, évoquant les temps lointains où les gens s’interrompaient dans leurs occupations quand retentissaient les horloges pour compter le nombre de coups et savoir l’heure qu’il était. Les coups de cloches clairs annonçaient les quarts d’heure, les plus graves, les heures. Au XVIIe siècle, ce système d’annonce fut adapté aux montres de poche puis, au début du XXe , aux montres-bracelets, avant d’être étendu à l’indication des minutes. À notre époque bruyante et agitée, presque plus personne ne prête attention aux cloches et l’obscurité est surmontée par la lumière électrique ou par les aiguilles luminescentes. Depuis 1995, la Portugieser Répétition Minutes (réf. 5449) fascine pourtant les amateurs de montres du monde entier. Il était impensable qu’elle ne figure pas dans la collection 2015, année célébrant l’anniversaire de cette famille de montres, dans une édition limitée à cinq cents exemplaires en platine et à cinq cents exemplaires en or rouge 18 carats.

UN ORCHESTRE SONORE AU POIGNET

Dans le mécanisme breveté de répétition minutes, environ 250 pièces fonctionnent en parfaite harmonie, comme dans un orchestre mécanique. Les deux timbres vigoureux, que deux marteaux font retentir lorsqu’on actionne une targette, en sont l’élément essentiel. La répétition minutes signale toutes les heures écoulées depuis midi ou minuit d’un coup de timbre grave (correspondant au bémol de la tonalité musicale); les quarts d’heure sont marqués par un coup double faisant retentir les deux timbres, et les minutes écoulées depuis le dernier quart d’heure par un coup de timbre plus aigu (tonalité majeure). Une fonction tout ou rien garantit que la sonnerie se déclenche uniquement si la targette a été actionnée correctement. La montre est dotée du mouvement de montre de poche savonnette calibre 98950, qui remonte aux années 1930 et qui n’a cessé depuis d’être mis à jour, perfectionné et modernisé. En regardant à travers le fond transparent en verre saphir, on peut admirer les éléments stylistiques du calibre F. A. Jones d’origine, comme la queue de raquette surdimensionnée permettant un réglage précis de la longueur active du spiral. La platine et le pont trois quarts platine en maillechort sont ornés d’un perlage et de Côtes de Genève.

 

IWC Portugieser Minute Repeater

Cette édition est proposée en édition limitée à cinq cents exemplaires en platine et à cinq cents exemplaires en or rouge 18 carats.

LE LONG CHEMINEMENT VERS LA RÉPÉTITION MINUTES

À la fin des années 1980, il a fallu 50 000 heures de travail pour développer la sonnerie à répétition minutes, un mécanisme extrêmement complexe destiné à la Grande Complication et à la Portugieser Répétition Minutes. Deux anecdotes tirées de l’histoire du développement de la répétition minutes illustrent les efforts déployés alors par IWC Schaffhausen pour élargir ses compétences manufacturières. Le mécanisme de la répétition fonctionnait déjà, mais les experts n’étaient pas satisfaits de la tonalité des timbres. Ils ont tout essayé: des éléments en saphir et en céramique, de minuscules tubes d’amplification, des fentes acoustiques, mais rien n’aboutissait au résultat espéré. Finalement, le responsable des boîtiers s’est rendu dans un magasin de jouets de Schaffhausen, y a acheté deux boîtes à musique pour enfants et les a démontées pour découvrir les secrets de leur acoustique. Il a ainsi compris que les timbres avaient besoin d’un espace assez volumineux pour faire résonner leurs vibrations et que le boîtier devait amplifier ces vibrations de l’air, tel une caisse de résonance, et les faire retentir à l’extérieur. Un bord typique en biseau pratiqué sur la platine, reliant tous les espaces aérés de l’intérieur du boîtier, a permis de créer un espace assez volumineux. La partie supérieure du boîtier en forme de membrane a également amélioré la sonorité des timbres. Une boîte à musique pour enfants servant de source d’inspiration à l’une des complications de Haute Horlogerie les plus exigeantes: voilà qui témoigne de la flexibilité et de l’inventivité des ingénieurs de Schaffhausen.

BEETHOVEN CONTRE WAGNER

Les constructeurs se sont ensuite posé la question du registre et de la tonalité des deux timbres. Les deux sons forment un intervalle, donc un motif musical. Les timbres sont accordés au moyen d’une lime et d’une pierre à aiguiser; leur durée et la différenciation de cette dernière caractérisent le son. À quoi devaient ressembler les timbres annonçant les heures, les quarts d’heure et les minutes? Plutôt aux premières mesures de la «Neuvième Symphonie» de Beethoven, formant une quinte? Ou plutôt à l’ouverture du «Tannhäuser» de Wagner, fondée sur une quarte? L’horloger responsable a pris sa décision après avoir assisté à deux concerts: «Tannhäuser» l’a emporté, marquant de son empreinte le choix de l’intervalle caractérisant la répétition. Peut-être cette citation de «Tannhäuser» joua-t-elle un rôle décisif: «En songe je croyais entendre […] le bruit joyeux des cloches.» Quoi qu’il en soit, le résultat retentit jusqu’à aujourd’hui.

Informations Complémentaires

IWC Schaffhausen Public Relations
Directeur du Département des Relations Publiques
E-mail press-iwc@iwc.com

PORTUGIESER RÉPÉTITION MINUTES

IW544906 ∙ IW544907

IW544901_front_back_972x426

CARACTÉRISTIQUES

  • Mouvement de montre mécanique
  • Répétition minutes pour les heures, les quarts d’heure et les minutes
  • Petite seconde avec dispositif d’arrêt
  • Balancier en Glucydur®* avec microréglage par excentrique sur les bras du balancier
  • Spiral Breguet
  • Fond transparent en verre saphir
  • Pont trois quarts
  • Édition limitée à 500 exemplaires en platine et à 500 exemplaires en or rouge 18 carats

MOUVEMENT

  • Calibre de manufacture: 98950
  • Fréquence: 18 000 A/h / 2,5 Hz
  • Rubis: 52
  • Réserve de marche: 46 h
  • Remontage: manuel

MONTRE

  • Matériaux
    • Réf. IW544906: boîtier en platine, cadran argenté, bracelet en alligator noir, boucle déployante en platine
    • Réf. IW544907: boîtier en or rouge 18 carats, cadran argenté, bracelet en alligator brun, boucle déployante en or rouge 18 carats
  • Verre: saphir, bord arqué, antireflet sur les deux faces
  • Diamètre: 44 mm
  • Hauteur: 14 mm

* IWC Schaffhausen n’est pas propriétaire de la marque Glucydur®.

Trouver d'autres articles
 Laureus Awards 2017 Promo
PAR AMOUR DU SPORT: STARS DU SPORT ET PERSONNALITÉS INFLUENTES APPUIENT SUR L’ACCÉLÉRATEUR POUR LAUREUS

Schaffhausen, 14 février 2017 – IWC Schaffhausen a célébré à Monaco la remise des Laureus World Sports Awards en compagnie de stars et de personnalités influentes issues du monde du sport. Lire l'article

IWC Gala SIHH 2017
VENI, VIDI, DA VINCI

C’est au Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) qu’IWC Schaffhausen a choisi de célébrer l’arrivée de la nouvelle collection Da Vinci. Lire l'article

IWC Pre Sale Da Vinci 2017
PRÉ-VENTES EXCLUSIVES
SUR LES NOUVELLES MONTRES IWC DA VINCI

Pour la première fois de son histoire, IWC Schaffhausen propose en pré-vente une sélection de références de la nouvelle collection Da Vinci pour une durée limitée. Lire l'article

IWC DA VINCI TOURBILLON RÉTROGRADE CHRONOGRAPH IW393101
LORSQUE LE CHRONOGRAPHE RENCONTRE
LE TOURBILLON

Le caractère innovant de la Da Vinci Tourbillon Rétrograde Chronographe transparaît déjà dans son nom: la combinaison d’un tourbillon classique à un chronographe et à une date rétrograde, rassemblés sur un cadran. Lire l'article