L’ÉTERNITÉ EN CHIFFRES

Lancé en 2009, le calibre 89800 de manufacture a redéfini le concept d’affichage digital de la date. Le mécanisme à trois disques du calendrier perpétuel permet l’affichage de la date et du mois en grands chiffres assorti d’une indication plus discrète pour le cycle des années bissextiles. Chacun des disques est ingénieusement synchronisé. Le mouvement de chronographe IWC, inspiré du calibre 89360 et élargi afin d’accueillir la fonction calendrier, est lui aussi époustouflant: c’est ce mouvement qui se trouve au cœur du Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois.

Le calibre 89800 fabriqué par IWC reflète l’horlogerie à son plus haut degré de sophistication. Il bénéficie d’un décor perlé appliqué jusque dans des recoins inaccessibles à l’œil nu. Le calendrier perpétuel, dissimulé par les ponts, ne nécessite absolument aucun réglage extérieur. Il est programmé mécaniquement pour prendre en compte la durée variable de chaque mois.

Ces deux disques superposés indiquent le mois. Dans certains cas extrêmes, trois disques doivent être actionnés simultanément le 31 décembre. Cela mobilise beaucoup d’énergie. C’est pourquoi le calibre 89360 est doté d’un composant très particulier: un levier à ressort, qui est tiré chaque jour par le biais d’une carne. À la fin du mois, le levier revient brusquement à sa position initiale. L’énergie ainsi libérée est transférée vers un autre levier qui permet d’initier la séquence de changement.

Le train d’engrenage associé au mécanisme du calendrier contrôle les deux disques perforés intervenant dans l’affichage de la date. Celle-ci apparaît sous forme digitale (chiffres 1 à 31) et se lit facilement par le biais du guichet situé sur la partie gauche du cadran. Sur notre exemple, la date indiquée est le 18 janvier: le mois (01) s’affiche via le disque situé sur la partie droite du cadran

Le calendrier perpétuel du calibre 89360 est capable de distinguer les années normales des années bissextiles. Le cycle quadriennal des années bissextiles est indiqué par l’intermédiaire d’une ouverture au sein du compteur des secondes, la présence de la lettre L (« Leap year ») étant synonyme d’année bissextile. Dans notre exemple, les trois disques indiquent la date du 18 janvier 2009 ou 2013 (L+1), les années 2008 et 2012 étant bissextiles.


Faire avancer simultanément les disques de trois unités temporelles n’est pas chose aisée. Nous n’avons pas pu nous affranchir des lois de la physique, mais nous avons su les utiliser à notre avantage.
Stefan Ihnen, Directeur Technique

Équipé du calibre 89800 de manufacture et logé dans un splendide boîtier en or rouge, le Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois est le fer de lance de la deuxième collection Montres d’Aviateur IWC. Il a été créé en hommage au légendaire avion de chasse britannique. Le mouvement de chronographe mécanique est capable d’enregistrer les heures et les minutes via le compteur situé à 12 heures. Les secondes sont indiquées via l’aiguille centrale et le tour d’heures. Ce mouvement est également doté d’une fonction flyback. Le calendrier perpétuel autonome permet l’affichage de la date et du mois en grands chiffres assorti d’une indication discrète du cycle des années bissextiles à 6 heures. Cadencé à 28 800 alternances par heure, ce mouvement à remontage automatique est muni de 52 rubis et possède une réserve de marche de 68 heures.

—Spitfire calendrier perpétuel digital date et mois

EN SAVOIR PLUS